Ce deuxième tome débute en fanfare là où s’était terminé le premier : avec l’arrivée de Shaolan, Sakura, Fye et Kurogane chez Yûko, connue sous le nom de Sorcière des Dimensions dans Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE. Alors que cette dernière se charge d’envoyer dans leur périple les quatre étrangers, Watanuki fait pour la première fois l’expérience des pouvoirs de son hôte.

Le premier avait logiquement servi d’introduction au manga, celui-ci servira de point de départ pour le voyage de Watanuki. Yûko se place désormais en guide à ses côtés et va l’entraîner dans son univers si différent et encore si abstrait pour le jeune homme. Les thèmes principaux sont ici la divination et les sentiments de Watanuki pour une de ses camarades de classe : Himawari. D’après Yûko, les deux jeunes gens semblent être très liés par le destin, mais probablement pas de la façon dont l’espère Watanuki.

CLAMP confirme l’intérêt de son manga. La série s’affirme avec un scénario ouvrant des possibilités bien différentes de celles de Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE. En recentrant l’action sur Watanuki, le lien avec l’autre titre est préservé mais passe au second plan, permettant à celui-ci de prendre son envol. Le graphisme reste toujours aussi soigné, plein de sensualité et de dynamisme. XXXHolic n’est donc pas qu’un prétexte commercial. Il s’agit là véritablement d’un titre à suivre.

Chronique publiée le 15 février 2005
par