Voilà une série pour laquelle les avis sont très partagés. Certains y voient un shônen sans grande profondeur mais avec un style sympathique, d’autres un grand titre avec un scénario riche et un graphisme magnifique ou bien d’autres encore sont totalement réfractaires au manga.

Pour ma part, je me situerais plutôt dans le premier groupe. Shaman King n’a jamais été un manga fondamental pour moi, sauf peut-être à ses tous débuts. Mais, par la suite, force est d’admettre que l’auteur s’est perdu en se dispersant trop fréquemment. En revanche, le style graphique qui m’avait attiré dans le volume 1 est toujours là. Et c’est une bonne chose ! Même si le titre n’est pas très sophistiqué dans son évolution narrative, l’originalité lui revient pour le design très particulier des personnages, que je n’ai pour ma part retrouvé nulle part ailleurs. A voir, au moins.

Chronique publiée le 28 octobre 2004
par