Goldorak : Un grand robot équipé comme un couteau suisse

Le 28 juin 2007, France 2 et l’équipe d’Envoyé Spécial diffusait en première partie de soirée un reportage de près d’une demi-heure.

Intitulé « Le Monde à l’Envers », le fil conducteur est ici constitué des principales différences entre notre bande-dessinée et cette mouvance décalée plus toute nouvelle qu’est le manga. Les journalistes se sont attachés à décrypter un certain nombre de codes culturels et à comprendre l’engoument du public français. Chose rare, ils ont pu entrer en contact avec quelques grands noms du manga tels qu’Hiroshi Hirata (Satsuma, l’honneur de ses samouraï) ou Matsumoto Leiji (Albator).

Malheureusement, en près de trente minutes, il est difficile d’entrer véritablement dans le détail. Sans être dénué d’intérêt, « Le Monde à l’Envers » reste un reportage logiquement superficiel mais très bien réalisé et voué à promouvoir le manga auprès d’un public adulte encore relativement peu actif sur le marché français. En abordant le théme du gekika (sans pour autant nommer le genre) et la bande-dessinée alternative, les rédacteurs ont eu la bonne idée d’écarter les blockbusters du premier plan. On ne pourra cependant pas noter la présence « floue » de One Piece et « fugace » de Naruto.

Afin de vous faire vous-même une meilleure idée de l’ensemble, voici des vidéos mises à disposition par un internaute sur YouTube (Partie 1 et Partie 2).

Chronique publiée le 02 juillet 2007
par