J’ai eu la chance cette semaine de tomber sur ce magnifique logbook qui retrace le travail effectué pendant les phases de pré-production et de production de la série Last Exile. Pour ma part, le texte intégralement japonais reste incompréhensible mais les illustrations et les croquis préparatoires suffisent à justifier l’achat pour peu que l’anime dont il est tiré fasse partie de vos oeuvres de référence.Cet ouvrage est divisé en 9 chapitres abordant chacun un aspect de l’univers de Last Exile ou de la création de l’anime, voire les deux en même temps. D’excellente facture, les illustrations ont l’avantage certain d’avoir bénéficié d’une impression de qualité et la mise en page sobre et efficace permet de les mettre pleinement en valeur. Petit bonus en prime, à la fin du livre se trouve un petit poster recto verso que probablement personne n’ira s’amuser à décrocher.Voilà donc un bien bel objet pour tous les amateurs de l’anime. En revanche, à moins d’être un collectionneur incurable, ceux pour qui Last Exile n’évoque rien n’y trouveront probablement pas leur compte. Je leur conseille d’ailleurs fortement de s’intéresser à la série qui mérite le détour malgré quelques défauts, mais ce logbook pourrait leur révéler des informations sur le déroulement de l’anime. Si vous êtes dans ce cas mais que vous souhaitez tout de même vous le procurer, évitez le chapitre Story Index comme la peste. Pour les autres, foncez et investissez les yeux fermés.

Chronique publiée le 05 juin 2005
par